L’espace de travail est l’un des espaces les plus importants de votre vie professionnel ! Surtout pour le secteur industriel, ce qui implique que la manière de laquelle il est conçu détermine votre confort au travail, l’élément précurseur de votre productivité, votre efficacité ainsi que votre créativité pour le quels vous êtes engagé dans ce poste ; impliquant mobilier de bureau, solution de conditionnement, système de stockage et environnement de travail. Et c’est ce point si important qui sera traité dans les paragraphes suivants.

Espace bien aménagé égale opérateur plus performant

Un espace de travail bien aménage, bien que le terme soit général, signifie un espace agencé de manière à protéger les opérateurs de toute forme de nuisance (physiques et sonores) dans le but de prévenir les accidents de travail le maximum possible. En commençant par une table de travail aux normes, faisant entre 930 mm et 1200 mm de hauteur pour la position debout et entre 500 mm et 800 pour celle assise ; réduisant ainsi les positions de travail fatigantes et les gestes répétitifs nuisibles pour la santé. Autre aspect à considérer pour un meilleure cadre de travail : la communication, bien importante au travail pour le synergie de l’équipe et pouvant être amélioré en améliorant l’architecture interne et en multipliant les fenêtres des cabines et en réduisant le bruit.
L’ergonomie des espaces de stockage n’est pas à négliger non plus, car c’est l’endroit où sont gardés les outils de travail, les équipements de sécurité et même certain produits nécessaire au poste en question, ce qui exige une fonctionnalité optimale de ses dernière et une proximité avec le poste de travail. Évidant mais utile de le mentionner « la lumière fait vendre » est c’est valable même en industrie ; bon nombre de défauts de fabrication et d’accidents sont dues à un éclairage médiocre ! Un éclairage optimum doit démarrer d’au moins 300 Lux de densité, et varie selon l’activité.
L’environnement de travail en général n’est pas exclusivement destiné à l’opérateur seulement, en dépit qu’il a la part du lion en matière de temps passé là-dessus. Car il ne faut pas oublier de considérer les différents autres intervenants périodiques, à commencer par l’installateur du mobilier, machines comprises, Les techniciens maintenance devant trouver les espaces nécessaires pour bien accomplir leur missions ; idem pour les agents d’entretien ainsi que ceux du nettoyage.

Résultats des courses

Beaucoup d’industriels néglige le confort de travail de leurs employés, pensant que son optimisation est trop coûteuse, en fait ils n’ont pas très tort car un centime réduit au confort de l’ouvrier coûte plus de 10 € de perdus pour l’entreprise en matière de rendement et par conséquent en bénéfice général de l’usine qui aurait pu être évité par l’ achat de quelques équipements mobiliers, la rénovation d’autres ou juste un changement de spots d’éclairage pour optimiser ce dernier. Et tout ceci de façon a booster encore plus ses opérateurs ainsi que leur productivité tout en conciliant les exigences économiques et les préconisations ergonomiques.