En vue d’assouvir les demandes de sa clientèle, les sociétés doivent accroître leurs performances. Pour ce faire, les grandes entreprises ont recours à diverses techniques telles que le bilan de compétence.

Que signifie le terme « bilan de compétence » ?

Le bilan de compétences salarié se définit comme étant une technique conçue à l’intention des salariés. Grâce à cette technique, un salarié peut évaluer ses compétences dans le monde professionnel. Par ailleurs, il aura l’occasion de faire une analyse approfondie concernant ses aptitudes et ses motivations dans le domaine du travail. Le bilan de compétence peut être effectué avant le lancement d’un projet de formation quelconque. D’ailleurs, en s’inspirant des résultats du bilan de compétence, le salarié pourra évoluer dans son travail.
Dans la plupart des cas, le bilan de compétence peut être apprivoisé dans le cadre d’un congé ou bien pendant les horaires de travail. Il est essentiel de préciser que la pratique du bilan de compétence doit être initiée par un prestataire spécialisé et non par l’entreprise elle-même. Lors de son intervention, le prestataire doit utiliser des méthodes efficaces et fiables. De ce fait, le ministère a le droit de demander des pièces justificatives aux intervenants.

Les différentes étapes du bilan de compétences

La réalisation d’un bilan de compétence salarié doit comprendre trois phases essentielles : la phase préliminaire, la phase d’investigation et la phase de conclusion.

– La phase préliminaire : le salarié doit confirmer son engagement dans les procédures à suivre. Une fois la confirmation établie, le salarié se doit de définir ses besoins en termes de compétence. Le prestataire spécialisé doit informer le salarié concernant les conditions de déroulement du bilan. Mis à part cela, le prestataire spécialisé doit impérativement expliquer les méthodes et les techniques mises en œuvre lors du bilan.

– La phase d’investigation : lors de cette étape, le prestataire spécialisé aura l’occasion d’effectuer une analyse approfondie sur la motivation du salarié. Par la même occasion, il pourra analyser le degré de motivation de l’employé. La phase d’investigation sert à identifier les compétences ainsi que les aptitudes du salarié.
D’ailleurs, la phase d’investigations peut être effectuée en groupe. Si c’est le cas, le prestataire spécialisé doit respecter la vie privée des participants.

– La phase de conclusion : c’est à cette étape que le prestataire va communiquer les résultats détaillés du bilan de compétence. Pour ce faire, chaque salarié va passer une entrevue avec le prestataire. Le résultat du bilan de compétence va mettre en évidence les facteurs de productivité du salarié. En effet, dans un environnement non favorable, les employés seront moins productifs.

L’issue du bilan de compétence

Une fois le bilan de compétence salarié effectué, les résultats seront communiqués individuellement. En effet, tous les résultats seront classés sous confidentialité. Il faut préciser que sauf demande du salarié, la société ne doit pas voir les résultats du test

Grâce au bilan de compétence, les salariés pourront définir leurs forces et leurs faiblesses. Cela leur permettra d’évoluer tout au long de leur carrière.