Dans les magasins comme dans les établissements recevant du public, l’installation d’une alarme incendie est obligatoire. Les professionnels ont ainsi le choix parmi 5 types d’alarmes, soit 5, 4, 3, 2b, 2a ou 1. L’alarme incendie type 4 est la plus simple à mettre en place et fait partie des modèles les plus courants dans les ERP.

Les 5 catégories d’alarmes incendie et leur fonctionnement

Comme tous les locaux professionnels, les ERP ont l’obligation d’installer des systèmes de sécurité incendie ou SSI. Cette installation peut se faire lors de la construction d’un immeuble, pas aussi plus tard à l’occasion de travaux de rénovation. Selon la surface de chaque immeuble, les particularités de son activité et sa capacité en termes d’accueil du public, plusieurs types de SSI se profilent, classifiés en 5 catégories (de A à E). Chaque SSI est composé d’une alarme, d’une solution de désenfumage, d’un système d’évacuation des personnes et d’autres équipements.

Les alarmes incendies quant à elles sont de plusieurs types selon le niveau de risque : de type 5, 4, 3, 2b, 2a et 1. L’alarme incendie type 4 quant à elle est la plus facile à mettre en place. Elle convient pour un immeuble d’une capacité maximale de 200 personnes.

L’alarme incendie type 4

Ce type d’alarme est composée d’une centrale, d’un diffuseur sonore et d’un déclencheur manuel. Certaines centrales permettent également l’installation de plusieurs déclencheurs. En ce qui concerne  le signal sonore qui se déclenche en cas d’incendie, l’alarme bi-ton de type standard est la plus courante dans les ERP. Cependant, elle peut être remplacée par un sifflet ou une sirène. Quel que soit le type de signal sonore retenu, il doit être conforme à la norme AFNOR NFS32001. Une norme qui garantit le fait que le signal est efficace dans toutes les pièces et tous les couloirs de l’immeuble où il est installé.

L’alarme incendie de type 4 peut être installée par un professionnels spécialisée dans les solutions de sécurité incendie, mais également par un électricien. Elle est très facile à mettre en place et permet de rajouter un flash lumineux si besoin. Ce flash a pour but de compléter le signal sonore. Il peut s’avérer être de grande utilité pour les usages sourds, malentendants et porteurs d’un handicap.

L’alarme incendie type 4 doit également disposer d’un système à piles, afin de garantir son fonctionnement même en cas de coupure d’électricité. Cela permettra d’alerter les usagers rapidement et faciliter l’évacuation de l’établissement en cas d’incendie. Pour garantir le bon fonctionnement de la centrale et du système à piles, il est important de procéder à un entretien régulier, qui comprend un test pour vérifier le bon fonctionnement du SSI.

La signalétique incendie

Dans l’objectif de faciliter la gestion d’une incendie, les professionnels conseillent d’équiper les locaux d’une signalétique performante. Il s’agit de mettre en place des panneaux de signalisation pour tous les dispositifs, y compris les extincteurs, les portes coupe-feu et les points de rassemblements. Cette signalétique doit respecter la norme NF EN ISO 7010.