En France, les jeunes diplômés peinent à trouver du travail. Ce n’est pourtant pas les offres qui manquent. En effet, le marché de l’emploi se porte plutôt bien depuis ces cinq dernières années. En réalité, les entreprises sont de plus en plus exigeantes, ce qui laisse peu de chances aux postulants. Par ailleurs, bon nombre de candidats n’appliquent pas les bonnes méthodes lors de la démarche. Voici alors quelques conseils en ce sens.

Les astuces pour décrocher son premier emploi

En raison de leur manque d’expériences, les jeunes diplômés ne sont pas toujours les plus convoités par les entreprises françaises. C’est ce qui rend la recherche d’un emploi particulièrement difficile. Selon une étude, les candidats mettent en moyenne 9 à 20 semaines pour décrocher un premier travail. Ceux qui sortent des établissements moins renommés doivent attendre un peu plus pour réussir à intégrer une société.

Il faut alors s’armer de patience et de détermination avant d’avoir son premier poste. Mais on doit surtout appliquer les bonnes astuces. La première consiste à explorer plusieurs pistes. Certes, les presses quotidiennes et les magazines recèlent des propositions intéressantes. Mais internet est devenu un outil non négligeable sur le marché du travail. Les entreprises et les chasseurs de têtes utilisent les plateformes spécialisées et les réseaux sociaux pour diffuser les offres ou trouver des talents. Il est donc important d’améliorer sa visibilité et son profil sur le web, notamment sur LinkedIn ou Viadeo.

Par ailleurs, les salons professionnels offrent une excellente opportunité pour faire rencontrer directement les recruteurs et les employeurs. Lors des échanges, il faut à la fois mettre en avant ses compétences techniques ainsi que ses qualités humaines.

Confier son CV à une entreprise de recrutement

Pour bon nombre de jeunes diplômés, l’insertion professionnelle constitue un véritable défi. Il faut donc exploiter toutes les opportunités qui se présentent. Outre internet, les salons ou encore l’envoi des candidatures spontanées, on peut aussi bénéficier de l’accompagnement d’un cabinet RH. En effet, plusieurs candidats décident désormais de solliciter une société de recrutement, comme une entreprise de recrutement à Nantes.

Longtemps négligées, ces structures reviennent en effet sur le devant de la scène du marché du travail. En confiant son CV à une agence spécialisée, les postulants pourront se faire assister par des consultants RH. Ceux-ci dispensent des conseils aux jeunes diplômés qui souhaitent valoriser leurs CV et réussir leurs entretiens. Ils aident également les intéressés à élaborer un plan de carrière.

Œuvrant en tant qu’intermédiaires entre la société et le demandeur d’emploi, les experts peuvent mettre en valeur les compétences du candidat et convaincre l’employeur d’embaucher celui-ci. Ainsi, ces intervenants se porteront garants du savoir-faire et du professionnalisme du nouveau salarié. Enfin, contacter un cabinet de recrutement permet aussi de faciliter la recherche d’emploi. Ces structures collaborent en effet avec plusieurs enseignes et disposent de plusieurs offres de travail en attente. D’ailleurs, grâce à leurs services, les grandes entreprises parviennent rapidement à remplacer un employé licencié ou démissionnaire. Elles piochent dans les CV déposés par les particuliers et veillent à trouver une personne ayant le profil requis.