Tout comme les contribuables imposés en France, les entreprises tricolores ne peuvent pas échapper au contrôle fiscal. Celles qui ne respectent pas l’ensemble de la réglementation en vigueur s’exposent à des sanctions lourdes. Bien entendu, la fraude fiscale est loin d’être la meilleure solution, car cela pourrait compliquer la situation. Il serait plus sage de solliciter un avocat fiscaliste capable de réaliser un audit fiscal de son entreprise.

C’est quoi l’audit fiscal ?

En général, l’audit fiscal est un examen critique de la situation fiscale d’une entreprise, peu importe sa taille et son statut. L’objectif de ce diagnostic technique est d’identifier et de supprimer les failles permettant ainsi d’optimiser la fiscalité de son entreprise. On peut dire qu’il s’agit d’un outil contribuant à la prévention du risque fiscal. Une fois que l’entreprise a pris conscience de son erreur, il sera plus facile d’élaborer une stratégie fiscale infaillible. Dans le cas contraire, elle risque de se faire attraper par l’administration fiscale (FISC). Une sanction lourde appliquée par la FISC peut malheureusement nuire à la situation financière d’une entreprise.

La réalisation d’un audit fiscal reste la meilleure façon d’éviter un redressement fiscal, le pire cauchemar des chefs d’entreprises. Cela pourrait d’ailleurs détruire la société dans la pire des situations. D’où l’importance de vérifier la situation fiscale de l’entreprise (personne morale) Il faut retenir que l’administration fiscale utilise des outils et des indicateurs particulièrement performants pour contrôler des entreprises hors-la-loi. La bonne nouvelle est qu’il est possible de négocier un étalement des versements des sommes dues et de se protéger d’un redressement important. Pour cela, il faut faire un audit fiscal avant l’arrivée de l’avis d’imposition.

Qui peut faire un audit fiscal ?

D’un point de vue concret, seul un professionnel qualifié, tel qu’un avocat fiscaliste aix en provence, est apte à faire un audit fiscal. Inutile de rappeler que toutes les entreprises tricolores doivent avoir un dossier fiscal. En cas de non-respect des lois en vigueur, la société peut être passible d’une pénalité (amende) sévère. Heureusement qu’il est possible d’éviter le pire en sollicitant l’intervention d’un avocat fiscaliste. Tout dépend bien entendu des qualités de l’auditeur. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est préférable de confier son dossier fiscal à un professionnel expérimenté.

La mission principale d’un avocat fiscaliste consiste à vérifier les déclarations comptables d’une entreprise (française) Il est aussi de son devoir d’évaluer les sommes non versées à l’administration fiscale permettant d’éviter un important redressement fiscal. Le chef d’entreprise a donc tout intérêt à faire un audit fiscal avant de subir un contrôle fiscal de la part de l’administration fiscale. Il convient de préciser qu’un commissaire aux comptes ou un expert-comptable peut mener un audit fiscal dans une entreprise. Dans tous les cas, l’auditeur devrait, normalement, fournir des conseils personnalisés à son client (chef d’entreprise) pour que celui-ci puisse échapper au contrôle (imprévu) de l’administration fiscale.