Le management de transition s’impose de plus en plus dans les entreprises françaises. Les chiffres prouvent ce constat, puisque le marché affiche une hausse d’environ 40% chaque année. Longtemps associés à la gestion de crise, les managers temporaires accompagnent désormais dans des contextes plus positifs. Ils dirigent des projets hautement stratégiques et remplacent les collaborateurs absents.

Recruter un manager de transition : une pratique courante en France

Concept apparu aux Pays-Bas dans les années 70, le management de transition s’est développé en France sous l’influence de la crise. Autrefois, cette décision managériale était particulièrement réservée aux industries qui traversent une situation critique. Ainsi, les enseignes décidaient de recruter un directeur intérim pour amorcer une restructuration. Avant l’an 2000, les principales missions de ces experts consistaient à piloter la fermeture d’un site et à gérer le redressement d’une société. L’intervention de cet agent externe permet notamment de limiter les dommages.

Aujourd’hui, les managers de transition sont reconnus pour leurs capacités à gérer les problématiques stratégiques et opérationnelles d’une structure. Aussi, ces professionnels sont recrutés pour des contextes plus positifs, comme l’ouverture d’une filiale à l’étranger ou l’élaboration de nouvelles stratégies de développement. Ils interviennent également dans différents secteurs, allant de la santé au tourisme en passant l’informatique. Selon la situation de l’enseigne, les managers devront assurer la réorganisation d’un département au sein de l’entreprise ou pallier un déficit managérial pendant une période limitée. Des agences spécialisées proposent des profils variés répondant à tous les besoins. D’ailleurs, les agents sont tout de suite opérationnels. Ce qui évite un ralentissement des activités.

Aperçu sur le profil d’un manager de transition

Le management de transition a beaucoup évolué ces dernières années. Aujourd’hui, les experts interviennent dans plusieurs contextes et sont assignés à de multiples postes. Bien sûr, ils sont surtout placés à une fonction de top ou middle management en tant que responsables de département, chefs de projet ou directeur général. Cependant, pour assurer une telle responsabilité, l’intervenant doit avoir d’un profil adapté.

En général, le manager intérimaire est âgé de plus de 40 ans. Il doit en effet disposer d’une longue expérience pour mener à bien ses missions. Par ailleurs, l’expertise est particulièrement importante pour se lancer dans ce métier. Ainsi, avant d’embaucher un dirigeant temporaire, il faut d’abord définir les missions. Cela permettra de déterminer les compétences de la personne recherchée. Aujourd’hui, il existe des professionnels spécialisés dans le domaine informatique, juridique, marketing ou encore la finance.

Enfin, pour renforcer temporairement l’équilibre de la direction, le manager doit non seulement être qualifié, mais il doit bénéficier d’un réel sens du leadership. Mais recruter un directeur interim ayant le profil adéquat peut être complexe. C’est pourquoi il est préférable de contacter un cabinet de management de transition.