L’outbound marketing correspond à la manière originelle d’attirer des clients dans sa boutique et de faire des ventes. Cette méthode consiste à faire de la publicité, là où se trouvent nos clients potentiels, par tous les moyens disponibles hors de la boutique.

Cette méthode un peu datée a ses limites, il existe une approche plus efficace, l’inbound marketing, qui va attirer l’internaute de lui–même dans le magasin plutôt qu’aller chercher.

L’outbound marketing en quelques mots

Pour bien comprendre ce qui se cache derrière cette méthode, nous allons lister toutes les techniques possibles : il y a tout d’abord les moyens historiques (la prospection téléphonique, les spots publicitaires à la télévision et à la radio). Puis, nous avons les campagnes de mailing qui consiste à envoyer des newsletters à un nombre important d’adresse mails. Enfin, le référencement payant (SEA) qui comprend deux catégories : le Search (annonces sponsorisées dans les résultats des moteurs de recherche) et le Display (encarts publicitaires sur des sites). On mesure l’efficacité de chaque technique d’Outbound Marketing en comparant le nombre de commandes provenant de ces publicités avec le nombre de personnes ciblées par ces campagnes. Pour plus d’informations sur les techniques de marketing pour les sites e-commerce, veuillez cliquer ici.

Les limites de l’Outbound Marketing

L’Inbound Marketing peut porter ses fruits si la personne ciblée est pleinement disponible à cet instant où elle reçoit ou visionne la publicité et si le service ou le produit correspond précisément à ses besoins du moment. Vous conviendrez que ces coïncidences relèvent souvent de l’exploit. C’est sans doute pour cette raison que le taux de transformation d’une campagne de mails (newsletters) n’excède jamais les 4%, ce qui signifie que sur 100 newsletters envoyées, seules 4 personnes vont commander sur le site. Malheureusement, le référencement payant ne présente pas de meilleures statistiques : le Search affiche un taux moyen de transformation de 0.89% tandis que le display enregistre un taux moyen de transformation de 2.7%.

L’inbound Marketing pour pallier ses faiblesses

Vous l’aurez compris : ces campagnes sont comme des bouteilles à la mer. En projetant ainsi des publicités à l’aveugle, il est difficile de tomber par hasard sur une proportion notable d’internautes tout justement intéressés par les produits et les services proposés. C’est à ce moment que l’Inbound Marketing fait son entrée. L’Inbound Marketing n’entend pas aller hors de la boutique chercher des internautes qui voudront bien commander sur le site. Au contraire, l’Inbound Marketing préfère toucher les personnes qui sont déjà intéressées par le sujet et ont l’intention de passer commande. Cette approche du webmarketing se propose de travailler principalement la qualité du contenu du site pour exercer une attraction sur les internautes et développer la popularité des pages. L’idéal est de mettre en place sur son domaine un blog permettent de diffuser régulièrement des articles dans la thématique du site principal. Ces publications auront pour mission de conseiller et d’informer les internautes plutôt que de mettre en avant les avantages des services ou des produits de la marque. Une analyse des requêtes les plus importantes de la thématique ou du secteur donnera l’occasion au rédacteur du blog de publier des articles cohérents avec les considérations des clients potentiels. La pertinence des articles et leur style non commercial et désintéressé auront l’avantage de sensibiliser davantage les lecteurs, de parfaire l’expérience utilisateur sur le site et d’inciter les internautes à partager les publications sur les réseaux sociaux (linkbaiting). Ces liens plus naturels vont toucher une proportion d’utilisateurs qualifiés susceptibles de visiter le site et de commander. De son côté, le référencement naturel va permettre de positionner ces articles grâce aux techniques d’optimisation on-page et de netlinking. Le SEO va cibler les internautes ayant déjà fait une démarche tendant vers l’acte d’achat, plus précisément en faisant une recherche sur Google. Ces utilisateurs sont de fait disponibles et disposés à passer commande. Ils se laisseront sans doute amadouer par les arguments que vous avancerez. Les placements de produits publiés par les reviewers sur Youtube ont eux aussi pour intérêt de convaincre les clients potentiels par des contenus familiers, qui ne semblent pas sponsorisés.

Si vous souhaitez approfondir cette question de l’inbound marketing, cliquez ici.