Le monde du travail n’a pas de place pour les perdants et même pour ceux qui sont incapables de se plier aux exigences du métier et de son patron. Certes, recruter un candidat n’est pas une chose évidente, pourtant, cela reste un passage obligé pour garantir le bon développement de l’entreprise. Mais quel profil recherché.

Il n’y a pas que les compétences !

La plupart des recruteurs peuvent se tromper de choix lors de la validation d’une candidature à un poste. Pourtant, il n’y a pas que les compétences qui comptent. En effet, tout le contenu d’un CV reste important même sa présentation pour en juger bien ou non de la personnalité du candidat. En d’autre mot, tout le monde peut qualifier pour un poste mais il faut tout de même le mériter. Les qualités entrent aussi en ligne de compte et malheureusement, combien même on détient toutes les compétences requises si on manque de qualité qui lui différencie des autres candidats, on ne sera pas recruté. C’est un fait et tous les entrepreneurs comme Eric Boustouller ont déjà tous passé par là. Il faut se démarquer pour obtenir un poste ou reprendre la direction d’une entreprise. Certains recruteurs commettent souvent l’erreur de se focaliser davantage sur les compétences d’un candidat plutôt que de ses qualités. Alors que tous les métiers peuvent s’apprendre rapidement même avec peu d’expérience.

Bien s’attarder sur les qualités

Les qualités exigées peuvent être différentes d’un poste à un autre. Parfois, certains métiers nécessitent une bonne condition physique, une bonne adaptation ou bien un sens relationnel surtout s’il s’agit d’un poste dans le secteur de la communication. Avoir les compétences requises est une chose mais détenir les bonnes qualités est aussi une chose. Il se peut qu’on possède tous les critères pour exercer le travail mais qu’il nous manque de la rigueur, du dynamisme, de l’intégrité, de la ponctualité ou bien, on est  tout simplement incapable de résister à la pression au travail. Et pourtant, que l’on intègre tel ou tel secteur, on ne peut échapper à la pression. D’autre part, il existe bel et bien des candidats qui détiennent des qualités rares et on peut le reconnaître lors d’un entretien d’embauche car après tout, on peut se vanter d’avoir le profil en soignant son CV et sa lettre de motivation. Le mieux est alors de faire preuve de réflexion et d’observation au moment d’un entretien d’embauche. Il faut examiner ses habits, sa façon de parler et ses gestes…

Lui faire une évaluation

On commet toujours l’erreur d’échapper les candidats talentueux juste parce qu’ils n’on pas assez de cran pour dévoiler ses multiples atouts. Pour cela, une petite évaluation s’impose que ce soit à l’écrit et à l’oral. Pendant un entretien d’embauche, un candidat doit faire ses preuves. Il doit répondre à une question fatidique : ce qu’il va apporter à l’entreprise en prétendant à ce poste. En somme, les entreprises du temps moderne revendiquent avant tout des collaborateurs et non des novices, ils revendiquent les hommes ou femmes d’action. Les candidats doivent alors détenir tout le profil pour contribuer au bon développement de la société.